La liste de Marcel avant le grand départ !

 

Comment allez-vous faire face aux caprices de Marcel ?! Et il vous reste quoi à faire sur le Combi alors ? Mais comment vous allez faire ci ou ça ?

Apparemment, ce grand départ vous fait réfléchir ! Beaucoup de questions et quelques inquiétudes… Nous vous remercions pour votre engouement et allons tenter de vous répondre au mieux. 

TOP 3 de vos questions :

  • Si vous tombez en panne, vous ferez comment ?
  • Êtes-vous sûrs de bien emmener tout ce dont vous aurez besoin avec vous ?
  • Qu’est-ce qu’il vous reste à faire sur Marcel avant de partir ?

KISSMYBAY La liste avant de Marcel

La réponse à la 1ère question est la plus facile :

ON SE DÉBROUILLE 🙂 !

  • Si ça ne marche pas, Internet est une mine d’information. Il suffit souvent de chercher…
  • Si nous n’avons pas Internet, si on ne trouve pas la solution, nous avons la RMT (Revue Mécanique et Technique) du Combi. Si Cömbï était un meuble Ikea, la RMT serait son carnet de montage… heureusement pour nous, ça ressemble plus à un bouquin qu’à un dépliant et tout y est très bien expliqué.
  • Si on est toujours bloqué mais que ça semble réparable sur place, on passe au Joker et on utilise l’appel à un ami (Chris si tu lis, c’est probablement de toi dont on parle 🙂 ). Si finalement il s’avère que c’est une pièce qui a cassé, avec un peu de chance nous sommes partis avec une pièce de rechange et on la change sur place.
  • Si finalement c’est un peu trop cassé, on prendra une bière (pourvu qu’on en ai achetée) et on attendra patiemment que quelqu’un nous aide à trouver un garage pour nous dépanner.

Êtes-vous sûrs de bien emmener tout ce dont vous aurez besoin avec vous ?

Alors tout d’abord, voici de quoi sera composée la trousse de secours de Marcel :

  • 1 roue de secours sur la galerie (et 5 pneus neufs qui seront installés juste avant le départ)
  • 1 cric (son cric d’origine s’est littéralement cassé en 2 alors que nous remontions le moteur après avoir mis un disque d’embrayage tout neuf ! La tête de Julien n’est pas passée loin du capot moteur…)
  • 1 ou 2 câbles d’accélérateur (c’était la première panne de Marcel !). Carole n’a pas envie de devoir se mettre dans le capot moteur pour faire avancer le pépère 😃
  • 1 ou 2 câbles d’embrayage
  • 1 alternateur
  • 1 bobine
  • plusieurs kits de joints pour les vidanges (une vidange se fait environ tous les 4000 kms).
  • 1 carburateur pour échanger rapidement en cas de besoin et nettoyer/réparer celui qui pose problème quand on le pourra.
  • 1 lampe stroboscopique pour régler le moteur de Marcel aux petits oignons. Et oui, les différences d’altitude ou encore d’indice d’octane demandent un réglage différent pour que le comportement du moteur et sa santé restent optimums !
  • 1 chargeur de batterie performant. Nous avons bien un chargeur de batterie classique qui serait correct en cas de problème avec la batterie de démarrage mais pas optimal pour la batterie auxiliaire. En effet, nous avons équipé Marcel d’une batterie auxiliaire Gel de 110A à décharge lente. Elle est couplée à notre batterie de démarrage, ce qui lui permet de se recharger lorsque nous roulons (dès que la batterie de démarrage est pleine, le moteur recharge la batterie auxiliaire) et elle bénéficie également de l’apport du panneau solaire. Il arrivera peut-être parfois que nous ne roulions pas assez pour recharger la batterie et que le soleil ne soit pas au rendez-vous. Pour ne pas être privé d’électricité, le chargeur entre en jeu. Ce type de batterie bien spécifique nécessite un chargeur particulier qui va entraîner une recharge selon différentes étapes (8 au total). L’électricité sera précieuse et nous ne pourrons pas toujours trouver une prise, ni même la « squatter » pendant très longtemps, nous opterons donc probablement pour le CTek MXS25.
  • 1 treuil ne pourra que nous aider dans notre galère car le risque de s’embourber avec les mini pneus du Combi est bien présent ! D’ailleurs, si quelqu’un s’y connait en offroad et surtout sur comment l’arrimer au Combi ?
  • 2 plaques de désenlisement. Nous pensons opter pour les Maxsa. Très réputées dans le monde du offroad, elles sont connues pour leur simplicité de mise en oeuvre.
  • 1 jerrican de 20L parce que Marcel est comme nous, il a souvent soif !

 

Qu’est-ce qu’il vous reste à faire sur Marcel avant de partir ?

  • Renforcer la sécurité parce qu’après notre cambriolage en Corse, on préfère éviter de revivre l’expérience. Nous allons commencer par ajouter des targettes aux ouvrants et ajouter une alarme anti-intrusion.
  • Finir les branchements électriques : Il ne reste qu’à connecter le convertisseur pur-sinus qui nous permettra de brancher nos équipements sur le 220v ainsi que les interrupteurs des lumières LED que nous avons rajoutés. Ensuite, il nous faudra reprendre notre câblage pour le « nettoyer » et le condenser dans un mini tableau électrique. Aujourd’hui tout fonctionne mais tout a été fait dans l’urgence avant la Corse. Il faut organiser tout ça pour avoir un montage au plus propre et limiter les pannes.
  • Poncer, peindre et organiser notre galerie. Nous avons trouvé la galerie parfaite juste avant la Corse (merci Romain). Il faudrait lui donner « un coup de jeune » et l’assortir aux couleurs de Marcel. Sur la galerie, il y aura : le coffre de toit, la douche solaire, la roue de secours, le jerrican et d’autres accessoires. Organiser nos affaires va nous permettre d’optimiser l’espace mais surtout de bien répartir le poids sur le dos de Marcel.
  • Finition peinture de l’intérieur : nous avons fini le dernier meuble ce weekend ! Il y a des modifications par-ci par-là , du coup une petite touche de finition sur les meubles et le plafond est nécessaire pour que tout soit tout beau tout peint !
  • Customiser Marcel : nous aimerions faire un total look « KissMyBay » à notre Combi. Nous sommes en train de travailler sur le design des quelques stickers que Marcel ornera avec fierté 🙂 On ne compte pas lui faire une déco blingbling, rassurez-vous (@Jo…non, pas de rouge et vert). Il s’agit simplement d’afficher l’adresse du blog et des réseaux-sociaux sur l’arrière du Combi.
  • Sablage et peinture des jantes : Il y a un an, après l’étape « peinture de la carrosserie », nous devions peindre les jantes. Problème : il faut poser le Combi sur chandelles / démonter chaque roue 1 par 1 / chaque pneu / sabler / peindre / remettre le pneu / remettre la roue. Difficile de faire les 5 roues en 1 WE. C’est une logistique un peu compliquée pour un rendu pas vraiment obligatoire… On recule à chaque fois que nous y pensons !
  • Réglage du jeu aux culbuteurs 
  • Réglage du moteur (allumage / carburation)
  • Changement du maître-cylindre principal et de ses contacteurs. Pendant notre tour de Corse, nous avions eu à réparer un souci de freinage. Bien que nettement amélioré, on peut déceler que le bocal de liquide de frein se vide très très légèrement mais trop rapidement à notre goût… Le problème vient probablement du MC qui devra être changé avant le départ.
  • Protéger les dessous du Combi pour éviter le pire lorsque nous serons amenés à prendre des chemins cabossés (surtout que j’adore ça 😀 ). Il faudra être vigilant aux éventuels BING BAM BOOM que les dessous pourront prendre. Nous renforcerons les parties sensibles telles que la tringlerie / la boîte de vitesse / le MC avec des plaques métalliques légères. Attention, il ne faut pas non plus alourdir le Combi inutilement.

Après avoir fini tout ça … nous pourrons dire que Marcel est enfin PRÊT à affronter le monde ! 🤙🏼


Vous êtes nombreux à nous demander comment nous avons aménagé Marcel, quelles ont été les étapes ? Ne vous inquiétez pas, tout sera détaillé très bientôt. Vos questions font plaisir à lire, continuez d’inonder notre boîte email via la page Contact. Ou mieux encore, via notre page Facebook ou Instagram.
Certains souhaitaient nous soutenir, nous avons créé des Mugs à l’image de Marcel et également mis en place une page avec un module Paypal très simple et sécurisé pour nous aider à financer notre aventure.

Si vous pensez que nous oublions des choses essentielles, n’hésitez surtout pas à nous laisser vos suggestions en commentaire ! Votre aide et vos recommandations sont plus que les bienvenues 😉
Il vous tarde notre départ cet automne pour mieux vous rendre compte de l’aventure ? Eh bien à NOUS AUSSI !

Written by Julien